Notre évêque nous parle

Tous les éditos > Visite pastorale de l’évêque de Liège du 23 au 28 février 2016 (29/02/2016)


Mgr Delville dans le doyenné de Haute-Meuse


 


Visite pastorale de l’évêque de Liège du 23 au 28 février 2016


 


Le doyenné de Haute-Meuse va de Tilleur à Engis et se compose en particulier de Seraing et de Flémalle. Il est divisé en cinq Unités pastorales. L’évêque a eu des rencontres approfondies avec les responsables des différentes Unités pastorales : l’UP Notre-Dame aux-Portes-du-Condroz, l’UP Seraing-Ougrée, l’UP Saint-Roch Flémalle-Jemeppe-Tilleur, l’UP Aigremont-St-Mathias et l’UP Vierge des Pauvres d’Engis. 


 


Cette importante région est très industrialisée et est en voie de reconversion économique. Elle comprend un bon nombre de personnes précarisées. Les communautés chrétiennes sont très actives dans le secteur social.


 


L’évêque a suivi le programme de la visite organisée par le doyen, l’abbé Jacques Boever, et son équipe, du 23 au 28 février 2016. Lui-même a donné une conférence inaugurale sur L’engagement social de l’église hier et aujourd’hui. Il a rendu visite à diverses initiatives sociales : Formanim à Seraing, Accueil et partage à Ougrée, Saint-Vincent de Paul à Flémalle, Service social S.-Joseph à Tilleur, et la Traille à Engis. Il a visité l’aumônerie de l’hôpital du Bois de l’Abbaye et a participé au groupe de dialogue œcuménique. Il a rencontré les mandataires politiques. Il a vu les équipes pastorales des différentes Unités pastorales et a rencontré les prêtres et les diacres du doyenné. Il a tenu une réunion avec les fabriciens des 37 églises du doyenné et a valorisé la collaboration entre les fabriques, vu l’état préoccupant de plusieurs églises de Seraing et de Flémalle. Il a participé aussi au Forum des Jeunes, qui a réuni des jeunes et des responsables, pour promouvoir la pastorale des jeunes dans le doyenné.


 


Il a visité différentes écoles, comme l’ISMI (Institut Sainte-Marie et Aumôniers du travail) et l’école primaire Ste-Thérèse, aux Cahottes, où il a inauguré et béni les nouvelles classes. L’enseignement libre catholique regroupe environ 30% des enfants et est en constante augmentation. Les directions du fondamental sont soutenues par le travail du CAGEM. L’évêque a aussi participé à une rencontre des catéchistes consacrée à une réflexion de fond. Il a visité également la grotte de Ramioul et son Préhisto-museum.


 


Enfin, il a pu participer à différentes célébrations eucharistiques chaleureuses et ferventes, aux Trixhes, à Flémalle, à Seraing et à la célébration conclusive à Engis. Dans son homélie de conclusion, il a relayé l’appel de Dieu à Moïse au buisson ardent. Il a invité chacun à faire, comme Moïse, le détour vers le buisson ardent, pour voir et pour entendre la voix de Dieu. « Engageons-nous sur les chemins du Seigneur, ce chemin de carême qui nous mène, comme Moïse et comme Jésus, à la joie de Pâques ! », a-t-il conclu.



Accéder à tous les éditos