Toutes les annonces > Le pape François demande plus «d’attention envers la vie et la maternité» (rédaction Cathobel) (15/05/2017)


 


Le pape François demande plus « d’attention envers la vie et la maternité »


15 mai 2017 par 


Après le Regina Cœli, la prière mariale à la Reine du Ciel récitée depuis la fenêtre du palais apostolique du Vatican, le 14 mai 2017, le pape François a exhorté les institutions à faire preuve de plus « d’attention concrète envers la vie et la maternité« , alors qu’a eu lieu le même jour une Marche pour la Vie à Rome.

Le monde a besoin de prière pour faire cesser les conflits, a encore rappelé le pape François lors du Regina Cœli. Le monde a « tant besoin de prière et de pénitence » pour faire cesser les conflits absurdes, a lancé le pape François à une foule dense rassemblée place Saint-Pierre.

« La lumière qui vient de Fatima «

Au lendemain de son voyage au sanctuaire de Fatima, où il a célébré le centenaire des apparitions de la Vierge Marie, le pape François a appelé les fidèles à « se laisser guider par la lumière qui vient de Fatima« . Le pape a confié s’être là-bas « immergé dans la prière du saint peuple fidèle », tel un « pèlerin d’espérance et de paix« . Depuis cent ans, a-t-il souligné, « la prière y coule comme un fleuve pour implorer la protection maternelle de Marie sur le monde entier« .

De nos jours encore, a-t-il ajouté, « il y a tant besoin de prière et de pénitence pour implorer la grâce de la conversion notamment pour les absurdes conflits et les violences qui défigurent le visage de l’humanité« .

Invités à suivre les traces de François et Jacinthe Marto

Le pontife a ainsi incité à suivre les traces de François et Jacinthe Marto, canonisés la veille à Fatima. Ils n’ont jamais cessé de réciter le rosaire et de faire pénitence, a-t-il rappelé, pour « obtenir la fin de la guerre » et pour faire parvenir la « divine miséricorde aux âmes » les plus égarées.

Soulignant la nécessité d’une attention concrète envers la vie et la maternité, le pape a déclaré qu’il s’agissait d’un appel « particulièrement significatif« , alors que se célèbre la fête des mères dans de nombreux pays. « Souvenons-nous avec gratitude et affection toutes les mères, en les confiant à Marie, la mère de Jésus«. Le Pape a ensuite spontanément invité les 25’000 fidèles rassemblés place Saint-Pierre à prendre un moment de silence pour que chacun prie pour sa mère.

Une attention pour les Yézidis tragiquement discriminés

Le pape François a ensuite confié à Marie, reine de paix, les populations victimes de la guerre, en particulier au Moyen-Orient. « Tant de personnes innocentes sont durement éprouvées, a-t-il regretté, aussi bien chrétiennes, que musulmanes, qu’appartenant à des minorités telles que les Yézidis« . Ces derniers subissent « des violences et des discriminations tragiques« , a encore déploré le pape, encourageant les diverses communautés à emprunter la « route du dialogue et de la réconciliation«.

Le 13 mai 2017 à Dublin a été proclamé bienheureux le Père jésuite John Sullivan (1861-1933), a rappelé le pape François. Ce prêtre, converti du protestantisme au catholicisme, a dédié sa vie à l’enseignement et la formation spirituelle des jeunes, a souligné le pape avant de rendre grâce pour son témoignage.

Comme à son habitude de retour d’un voyage, le pape François s’est rendu tôt dans la matinée à la basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome pour prier devant l’icône de Maria Salus Populi Romani (Sauvegarde du peuple romain), représentant la Vierge Marie et l’Enfant Jésus, qui fait l’objet d’une dévotion particulière au moins depuis le XIIIe siècle. Il y a déposé des roses blanches.

Cath.ch


Accéder à toutes les annonces