Notre évêque nous parle

Tous les éditos > Confirmations à Sprimont, 26 juin 2016 (30/06/2016)


Confirmations à Sprimont, 26 juin 2016


Jean-Pierre Delville, évêque de Liège


 


Chers Frères et Sœurs, Chers Confirmands,


 


Vous venez d’entendre dans l’évangile comment Jésus a poursuivi son chemin vers Jérusalem, malgré les obstacles, malgré les manques d’enthousiasme de ses disciples. Ainsi plusieurs des confirmands d’aujourd’hui m’ont écrit qu’ils voyaient aussi leur confirmation comme un chemin.


« Je souhaite faire ma confirmation, car suivre la route de Jésus n’est pas facile et j’ai besoin que l’Esprit Saint éclaire mon chemin tout au long de ma vie. Je voudrais pouvoir aimer tout le monde, savoir pardonner, reconnaître mes erreurs, dire la vérité… Mais je n’y arrive pas seule ».


« J’ai choisi de rester sur le chemin de Dieu. Il y a dans le monde des ombres et surtout de la lumière. Rien non rien ne pourra m’écarter du chemin de la vertu. Ô Dieu d’amour, et Sainte Église catholique, par mes vœux, par mes chants, ne m’abandonnez pas, confirmez-moi, pour des meilleurs lendemains ».


« Mon parcours spirituel s’est poursuivi grâce à un excellent professeur de religion dans mon école secondaire. Son enseignement m’a fourni de solides bases spirituelles et m’a permis d’en saisir l’importance ».


Ce chemin, c’est une histoire spirituelle que chacun vit d’une manière différente. Jésus nous invite à ne pas nous laisser distraire.


« L’histoire de ma foi a débuté lors de mon baptême et j’ai progressé dans mon histoire avec Dieu quand j’ai entendu parler de lui, lors de ma communion et de ma profession de foi ».


« Il y a quelque temps j’ai reçu ce que j’ai ressenti comme un signe de Dieu »


 


Et c’est pourquoi vous, les confirmands, vous êtes là avec vos parrains, marraines, parents, familles, amis, dans le cadre de cette unité pastorale de Sprimont. Vous allez recevoir ce don de l’Esprit Saint, cette nouvelle présence de Dieu et de sa parole en vous, par le sacrement de la chrismation ou confirmation. Esprit signifie souffle. En français on retrouve la racine de ce mot dans les termes respiration, inspiration, expiration.


Donc à partir de notre écoute, l’écoute de la Parole de Dieu, nous devenons des acteurs. L’écriture devient ouverture au monde. « Laissez l’Esprit Saint conduire votre vie », dit saint Paul. C’est un souffle qui nous pousse. On en a bien besoin aujourd’hui ! Parfois on dit qu’on est fatigué, qu’on n’en peut plus ! On a donc besoin d’un souffle pour nous conduire, pour nous pousser. L’Esprit-Saint est un souffle d’amour, qui combat les désirs mauvais. Nous avons grand besoin de témoins de la paix dans notre monde où il règne tant de guerres et de violence. La confirmation, c’est l’espérance de la paix dans le monde.


« J’aimerais que la paix soit présente dans le monde ».


 « Je fais ma confirmation pour recevoir l’esprit Saint pour qu’il me pousse à œuvrer pour la paix, pour qu’il me dise que Dieu m’aime et qu’il m’appelle à aimer, pour que l’Esprit Saint me donne la force de témoigner de l’amour de Jésus ».


Dans cette ligne, je voudrais terminer en vous racontant une expérience vécue. J’ai rencontré récemment un groupe de jeunes qui est allé faire l’animation du camp d’accueil des réfugiés de Spa. Ils sont allés visiter les prisonniers et « annoncer aux captifs leur libération ». Comment ? Ils ne savaient pas parler l’arabe, la langue des enfants réfugiés. Mais ils ont chanté des chansons avec gestes ; cela a été un grand succès. C’est donc important d’accueillir les réfugiés avec le langage de l’amour. Ainsi les jeunes ont libéré les réfugiés de leur isolement. C’est la compréhension de toutes les langues et toutes les cultures du monde, comme le jour de la Pentecôte, où les disciples de jésus, avec Marie, ont reçu le don de l’Esprit Saint sous forme de langues de feu. L’Esprit leur donnait le feu intérieur et la langue extérieure pour communiquer l’amour.


Donc vivons dans la prière cet appel du Seigneur.


« Je me sens uni à Dieu par la prière, les moments de partage, les moments que l’on a avec soi-même ».


« J’aimerais faire ma confirmation  pour pouvoir affirmer ma foi et continuer à avancer dans la grâce de l’Esprit Saint. Le Seigneur est mon confident ; il me soutient dans les bon moments comme dans les moments difficiles ».


Donc, Frères et Sœurs, chers Confirmands, prions pour toute notre humanité afin qu’elle trouve le chemin de la paix. Prions pour vous qui allez être confirmés, qui allez recevoir cet esprit de paix et de dialogue. Prions pour les parents, les parrains et marraines et toutes les familles, pour qu’ils témoignent de cette foi dans leur entourage. Prions pour chacun de nous, afin que nous ranimions l’Esprit de Dieu en nous et que nous en soyons les témoins autour de nous. Amen !


 


+ Mgr Jean-Pierre Delville,


Votre évêque


 


 



Accéder à tous les éditos