Notre évêque nous parle

Tous les éditos > Homélie du 22 avril 2016 lors de la visite pastorale du doyenné Eifel (22/04/2016)


Vistie pastorale de Mgr Jean-Pierre Delville


Homélie vendredi 22 avril 2016


 


Chers Frères et Soeurs,


 


Dans l’évangile que nous venons d’entendre (Jn 14,1-6), Jésus prend la parole après avoir lavé les pieds de ses disciples. En leur lavant les pieds, Jésus avait montré qu’il se mettait au service de ses disciples. Jésus montre que le maître s’est fait l’égal des serviteurs. Ensuite il ajoute : « je suis le chemin, la vérité et la vie ».


 


Il montre par là que le chemin du service sur lequel il s’est engagé est un chemin de vérité et de vie. C’est un chemin : c’est-à-dire que c’est un cheminement, un voyage qui prend du temps. On doit en effet se former au service des autres, ce n’est pas toujours automatique ! On doit être aidé, accompagné. C’est sur ce chemin qu’on rencontre Jésus. On ne le rencontre pas si on ne s’engage pas sur ce chemin de service et d’amitié. Pour cela, les premiers chrétiens étaient appelés : « les gens du chemin ». Ce n’est que plus tard, à Antioche, qu’on les nommera les « chrétiens », c’est-à-dire les « partisans du Christ ».


 


Sur ce chemin nous découvrons la vérité et la vie. Jésus se présente comme la vérité et la vie. Ce n’est pas une vérité abstraite, la vérité est une personne, c’est Jésus lui-même. Pour nous aujourd’hui c’est important. Il y a une vérité des choses, malgré leur côté énigmatique. Cette vérité est la personne de Jésus ; ce n’est pas une théorie abstraite. Jésus nous montre le vrai chemin de la vie, il fait la lumière sur la vie du monde. Parfois nous nous demandons : qu’est ce que je fais dans le monde, à quoi est-ce que je sers, pourquoi est-ce que je suis là ? Jésus nous répond  en nous disant qu’il est la vérité, c’est-à-dire qu’il nous montre le sens du monde. Et le sens de la vie, c’est de vivre comme Jésus,  de savoir servir son prochain comme Jésus l’a fait quand il a lavé les pieds de ses disciples.


 


Enfin Jésus ajoute qu’il est la vie : « je suis le chemin, la vérité et la vie ». En effet la présence de Jésus nous donne la vie en plénitude. La vie, c’est la vie éternelle. Cela commence ici-bas et elle continue dans la vie future. C’est ce que Jésus a vécu : il a vécu avec intensité sa vie terrestre et il a donné la vie autour de lui, en remettant debout beaucoup de gens qui étaient marginaux. Il a donné sa vie pour cela, car on l’a tué, mais il est ressuscité et sa vie à lui continue à nous inspirer 2000 ans plus tard. Nous aussi nous sommes appelés à partager cette vie en plénitude, si nous suivons Jésus sur son chemin de service. Un exemple nous est donné par le pape François.


 


Vendredi dernier le pape François a voulu faire un geste fort et rencontrer des réfugiés sur l’île de Lesbos en Grèce. Comme il y a des pays en guerre totale et que les gens sont obligés de fuir et deviennent des réfugiés, ils frappent à notre porte. Mais ce n’est pas évident de les accueillir ; l’Europe ferme ses frontières ; alors le pape a fait ce geste avec le patriarche œcuménique des orthodoxes, Bartholomaios, et avec l’archevêque orthodoxe d’Athènes, Hieronymos. Et il a joint le geste à la parole en emmenant avec lui dans l’avion douze réfugiés provenant de trois familles musulmanes qu’il va accueillir au Vatican. Le pape a voulu communiquer la vie à des gens qui côtoient la mort. Comme Jésus il nous indiqué un chemin de vérité et de vie.


 


Alors, Frères et Sœurs, faisons confiance en Jésus. Il ne nous laisse pas seuls devant les ténèbres de ce monde. Il nous montre un chemin de vérité et de vie.


 


Donc, chers Frères et Sœurs, nous aussi aujourd’hui nous devons être des missionnaires comme Jésus nous le propose, afin de proposer avec lui à nos contemporains le chemin, la vérité et la vie. Remercions le Seigneur de la confiance qu’il nous fait et prions de tout cœur pour que toute l’humanité trouve le chemin, la vérité et la vie !


Amen. Alleluia !


 


 + Mgr Jean-Pierre Delville,


votre évêque



Accéder à tous les éditos