Notre évêque nous parle

Tous les éditos > Rassemblement diocésain des jeunes le 30 avril 2016 à Blegny (30/04/2016)


Rassemblement diocésain des jeunes (12-17 ans)


Au-delà du mur, la rencontre des différences


Jean-Pierre Delville, évêque de Liège


 


Chers Amis,


Chers Jeunes,


 


Ce week-end, beaucoup de monde se rassemble. Vous, vous êtes venus au Rassemblement diocésain des jeunes du diocèse de Liège. Demain, le 1er Mai, des personnes vont se rassembler à Banneux pour le début du mois de Marie. D’autres encore marchent avec les syndicats pour défendre les travailleurs. Il y a 15 jours à Bruxelles se déroulait une marche de toutes les religions pour la paix, suite aux attentats du 22 mars. De tous les côtés, des gens se mettent en mouvement pour aller au-delà des murs qui nous séparent les uns des autres et pour rencontrer les gens qui sont différents. Ces rassemblements sont très importants : ils montrent que face à quelques terroristes qui veulent mourir l’arme à la main, il y a beaucoup plus de gens qui veulent construire un monde d’amour et de paix. S’il y a des gens qui se radicalisent dans la violence, vous, vous devez vous radicaliser dans l’amour ! Vous devez tous être des jeunes qui ont un cœur brûlant d’amour !


 


Comme je l’écrivais dans ma lettre aux jeunes du 16 mars 2016, je sais qu’il y a beaucoup de jeunes qui sont dans des situations difficiles : humiliation, incapacité à pardonner ou à être pardonné, pauvreté matérielle, intellectuelle, spirituelle, suivie du rejet des autres, sans ménagement. Des jeunes qui ne se sont jamais sentis aimés, désirés, appréciés… c’est triste.


Je souhaiterais qu'en cette journée et tout au long de ta vie, tu puisses faire l’expérience du Dieu puissant d’amour, miséricordieux, qui vient toujours vers toi pour te tendre les bras et t’inviter à grandir. J’aimerais que tu sentes, posé sur toi, ce regard d’amour infini. Comme le dit le pape François, « ce regard, au-delà de tous tes péchés, tes limites, tes échecs, continue à te faire confiance et à considérer ta vie avec espérance. Es-tu conscient du prix que tu as aux yeux de ce Dieu qui t’a tout donné par amour[1] ? »


 


Cher Jeune, si tu te sens aimé par Dieu, tu seras plus fort dans ta vie, tu pourras t’engager pour lui et, comme lui, tu dépasseras les frontières et tu deviendras miséricordieux pour les autres. Trop de monde oublie Jésus et le message de l’évangile ! Jésus aussi est fragile : il se confie à toi, à moi, à nos amis chrétiens, pour que son message soit diffusé et son amour soit manifesté partout. Il a besoin de témoins, d’amis, de personnes enthousiastes qui montrent qu’il est vivant aujourd’hui. Sens-tu cet appel à être son témoin en vivant l’« œuvre de miséricorde » que tu as reçue aujourd’hui et en allant au-delà du Mur pour être signe de son amour ? N’aie pas peur d’écouter Jésus, de le suivre, de le prier, de le faire connaître et de le faire aimer autour de toi.


 


Bonne fin de rassemblement, continue à faire de bonnes rencontres, dans l’esprit de Pâques, Alleluia !


 


+ Jean-Pierre Delville,


votre évêque


 


 






[1] Message du Pape François aux Jeunes pour la XXXIème Journée Mondiale de la Jeunesse 2016, http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/messages/youth/documents/papa-francesco_20150815_messaggio-giovani_2016.html





Accéder à tous les éditos