Notre évêque nous parle

Tous les éditos > Mot de l'évêque : Achèvement de mes visites pastorales (EDL mai-juin 2017) (29/04/2017)


 


Achèvement de mes visites pastorales


 


Chers Frères et Sœurs,


 


Au moment où j’écris ces lignes, je viens d’achever la visite pastorale du diocèse, avec la visite du doyenné de Huy, précédée de celle du doyenné de Herve. Je voudrais remercier de tout cœur ceux qui se sont engagés dans la préparation et la mise en œuvre de ces visites, spécialement les doyens. Les visites m’ont permis de rencontrer personnellement tous les responsables de la pastorale et beaucoup de personnes de tous horizons. J’ai ainsi pu connaître de près les différentes régions de notre diocèse et renforcer la foi de ceux que je rencontrais.


Dans toutes ces visites, il y a eu deux volets : le volet interne à l’Église et le volet du contact avec la société. Dans le premier volet, j’ai rencontré les prêtres, diacres et assistantes paroissiales, ainsi que les équipes pastorales, qui sont à la tête des Unités pastorales, et les conseils d’UP, qui sont un peu le sénat des UP. J’ai rencontré les membres des fabriques d’églises, les équipes de catéchèse, et parfois celles de préparation des funérailles et celles de pastorale familiale. J’ai rencontré les religieux et religieuses. Occasionnellement, j’ai rencontré les responsables des groupes de prière, les membres de communautés spirituelles, ou des groupes de jeunes. J’ai prié avec beaucoup de groupes et célébré régulièrement l’eucharistie. Chaque fois, j’ai donné une conférence pour commencer la visite à la lumière de l’évangile du Christ Jésus, pour situer la mission chrétienne dans le cadre de notre réalité locale et dans la perspective des points développés dans mon document de départ, intitulé Un kairos pastoral.


Pour ce qui est du deuxième volet, j’ai souvent passé toute une journée dans les écoles et rencontré les élèves, les enseignants et les PO (pouvoirs organisateurs) ; j’ai rencontré les mandataires communaux, bourgmestres et échevins : j’ai écouté leurs interventions concernant la vie sociale et la vie ecclésiale ; j’ai visité des hôpitaux et des maisons de repos ; j’ai rencontré ainsi les équipes de visiteurs de malades et celles d’aumônerie d’hôpital. J’ai rencontré de nombreux services sociaux, ainsi que les responsables des conférences de Saint-Vincent-de-Paul locales ; celles-ci travaillent souvent en lien direct avec les CPAS et répondent aux nouveaux besoins résultant de la pauvreté qui augmente. Et je ne dois pas oublier les moments conviviaux des repas dans des familles ou avec diverses communautés.


À travers toutes ces rencontres j’ai découvert la richesse d’engagement des chrétiens. J’ai pu avoir des discussions franches à partir des problèmes qui se posent et des réalisations qui se font. Un effet de ma visite a été de permettre aux chrétiens d’un doyenné de se rencontrer par secteur d’activité et de s’épauler mutuellement davantage dans le futur. La visite a toujours été l’occasion de faire le point de la situation, mais aussi de relancer les énergies de chacun en vue de la mission et du témoignage évangélique. Chaque fois, d’ailleurs, une de mes rencontres a été relayée par la radio RCF et diffusée largement. Si beaucoup de choses se réalisent et de nombreuses personnes s’engagent, nous savons aussi que beaucoup sont loin de la foi chrétienne et d’autres sont dans le besoin et attendent un plus pour leur vie. C’est avec cette question posée à notre Église que je ferai un bilan des visites et inviterai chacun à réfléchir avec moi pour dynamiser notre diocèse dans les années à venir.


En ces mois de mai et de juin, nous vivons l’apogée du temps pascal, avec la Pentecôte et le don de l’Esprit-Saint. C’est l’occasion de porter dans notre prière confiante notre Église locale, en particulier tous ceux qui seront confirmés en ces jours, ainsi que ceux qui feront leur première communion ou leur profession de foi. Leur préparation et le parcours catéchétique en général sont l’objet de notre attention durant cette année pastorale. Le vicariat Annoncer l’Evangile attend pour ce mois de mai les réponses à la consultation qu’il a lancée en vue des Assises de la catéchèse, le 30 septembre prochain. N’oubliez pas de les envoyer !


La célébration de la Fête-Dieu sera présidée par le cardinal Jozef De Kesel le jeudi 15 juin à 19 h. à Liège. C’est un honneur particulier que nous fait le cardinal. Ce sera une occasion exceptionnelle d’accueillir à Liège notre nouveau cardinal. J’espère que son message sera un stimulant pour nous tous.


C’est dans ce cadre pascal que nous nous engageons dans le mois de Marie : le 1er mai s’ouvre la saison des pèlerinages à Banneux. Que Marie nous protège et nous guide dans ce monde secoué par un trouble profond et qu’elle soit plus que jamais la Vierge des Pauvres ! 


 


+ Jean-Pierre DELVILLE, votre évêque



Accéder à tous les éditos