Notre évêque nous parle

Tous les éditos > Homélie pour l’ordination de Rodney Barlathier du 30 janvier 2016 à Saint-François de Sales, Liège (01/02/2016)




Chers Frères et Sœurs,


Cher Rodney,


 


 


C’est en la veille de la fête de saint Jean Bosco que nous célébrons l’ordination presbytérale de Rodney. C’est dans l’esprit de Don Bosco que Rodney va être ordonné prêtre, dans la grande famille religieuse des salésiens, qu’il a fondée. Jean Bosco s’est mis au service des jeunes de la ville de Turin, à l’époque où l’industrialisation rendait pauvres beaucoup d’ouvriers, dès 1844. Les gens venaient à la ville pour travailler, mais étaient mal payés. Alors Don Bosco a retroussé ses manches et les a réunis pour les accompagner, pour les former, il a créé des groupes de jeunes ouvriers et des écoles professionnelles. Il considérait qu’une éducation sans amour est toujours imparfaite. C’est dans cet esprit de don Bosco que Rodney va être ordonné prêtre. Il a choisi comme évangile ce passage de saint Luc que nous venons d’entendre. Il nous invite à l’humilité et au service, selon l’intuition de Don Bosco. Jésus en effet dit à ses disciples : « Je suis milieu de vous comme celui qui sert » (Lc 22, 27). Il prononce cette phrase à la veille de sa mort, durant la dernière cène, après avoir partagé le pain et le vin avec ses disciples, comme signes de son corps et de son sang. Or après ce partage intense, où Jésus se donne, corps et âme, à ses disciples et à toute l’humanité, voilà que les disciples se disputent pour savoir qui est le plus grand. Ce n’était pas le moment de se disputer ! C’est comme s’ils n’avaient rien compris de ce que Jésus leur disait ! C’est comme si vous, à la fin de cette messe d’ordination, vous alliez commencer à vous disputer à la sortie. On dirait : ces chrétiens-là, ils n’ont rien compris de l’évangile ! Eh bien, les disciples de Jésus, c’est un peu cela : ils n’ont pas compris. Alors Jésus leur donne une leçon de service. D’après le 4e évangile, il va même leur laver les pieds.


C’est sur ce modèle là que Rodney veut devenir prêtre. Pour servir ceux qui sont pauvres, comme Jésus qui sert ses disciples, qui sont pauvres en esprit, pauvres en intelligence, pauvres en amour. Être prêtre, c’est consacrer sa vie à Dieu, à la manière de Jésus. C’est être un pasteur, comme Jésus l’a été et comme le disait le prophète Ezéchiel que nous avons entendu dans la première lecture. Il s’agit de rassembler les brebis dispersées et de soigner les blessées (Ez 34, 16). C’est donc un ministère de service de l’humanité. L’humanité est terriblement dispersée aujourd’hui à cause des guerres et des injustices sociales. Rodney connaît cela de près, lui qui provient d’Haïti, où règne une grande pauvreté parmi la population. Être prêtre, c’est donc se mettre au service des pauvres de notre monde, d’une manière personnalisée, comme le faisait don Bosco. C’est soigner ceux qui sont blessés. C’est offrir une référence à ceux qui sont perdus.


 


Je voudrais raconter à ce sujet une histoire vraie. Certains de mes amis ont visité une prison au nord du Cameroun. Ils ont rencontré des terroristes de Boko Haram. On leur a dit : faites attention ! Ils ont quand même voulu parler avec eux. Et ils ont découvert des jeunes de 12-13 ans ! Les jeunes ont expliqué qu’ils avaient été vendus par leurs parents pauvres comme esclaves au groupe terroriste Boko Haram. Là on leur a expliqué qu’ils devaient s’engager pour tuer les infidèles, tuer les autres musulmans qui ne pensaient pas comme eux, et à fortiori tuer les chrétiens. Après ces conversations, les jeunes ont commencé à se former, à lire et à écrire. Puis ils ont été libérés. Pour cela il fallait commencer à les visiter, puis à les éduquer. Cela c’est la foi chrétienne, c’est la foi en Jésus. C’est la foi en l’amour ! C’est la foi en la miséricorde ! C’est l’action de Don Bosco ! C’est aimer au-delà des conventions et des idées toutes faites.


 


Saint Pierre va dans le même sens quand il s’adresse aux anciens de sa communauté, littéralement « aux presbuterois », c’est-à-dire aux prêtres, de la communauté chrétienne primitive (1 Pi 5,1-4) : « Soyez des pasteurs, non en commandant en maîtres, mais en devenant des modèles ». C’est dans cette voie que Rodney va être ordonné prêtre.


 


Chers Frères et Sœurs, prions pour Rodney, afin qu’il soit fidèle à cette mission que le Seigneur lui confie en le choisissant comme prêtre. Soyons dans la joie d’avoir un nouveau pasteur ! Et prions pour tous ceux qu’il rencontrera sur son chemin, dans son ministère de service de Dieu et de l’humanité. Amen ! Alléluia !


+ Mgr Jean-Pierre Delville


Votre évêque



Accéder à tous les éditos