Entretien et réparations des bâtiments

L’année 2010 a été particulièrement chargée en sinistres: tempêtes, pluies torrentielles, neige abondante. Il est donc recommandé de faire, dès que possible, les entretiens nécessaires aux bâtiments et d’envoyer sur place les gens de l’art afin de vérifier les toitures, les descentes de gouttières, l’écoulement des eaux. Le bureau des marguillers veillera en outre à l’entretien des chauffages et au ramonage des cheminées. Cette charge d’entretien et de réparation incombe à la fabrique tant pour les biens privés dont elle est propriétaire que pour les biens du culte – qu’elle en soit propriétaire ou non.

Plusieurs fabriques n’ont pu obtenir les subsides de la Région wallonne pour la restauration de biens du culte (plan triennal 2010-2012), et pourtant les réparations sont nécessaires, voire urgentes. Il convient, dans ce cas, d’inscrire les montants en dépenses extraordinaires et de convenir avec l’administration communale du financement possible: fonds propres, subsides, emprunt.