Souhaits en guise de vœux

Souhaits en guise de vœux

 

Faire des vœux: 540 vœux pour chaque fabrique d’église, 540 fois le nombre de bénévoles qui s’engagent dans les fabriques d’église pour la gestion de ce fameux temporel du culte tellement décrié.

Matraquage systématique de la presse et des hommes politiques sur le fait que les églises coûtent cher, annonce à peine voilée que certaines sont vouées à être désaffectées y compris parmi les églises classées. C’est qu’il faut avoir le moral et les aimer, nos lieux de culte!

         Osons affirmer que nos églises sont bien sûr des lieux de culte mais qu’elles sont aussi un patrimoine historique ou artistique, des lieux de rencontre, un symbole pour la population – quelles que soient ses convictions; faisons en sorte qu’elles restent des lieux d’accueil accessibles à tous et que leur «réutilisation» ne signifie pas désaffectation.

         Osons ouvrir les édifices du culte!

         Osons affirmer que la gestion par les bénévoles est une gestion de bon père de famille, gestion à bon marché d’un bâtiment public pour les pouvoirs publics.

         Osons faire bloc, rencontrez-vous, unissez-vous pour faire entendre vos demandes légitimes.

         Osons des positions fermes, tout en restant à l’écoute.

Avec mes souhaits de bonne santé, c’est ce que je forme comme vœux pour tous et pour chacun en particulier.

Isabelle LECLERCQ

Modifications budgétaires 2011

 

À défaut de dispositions précises pour l’introduction des modifications budgétaires, il est convenu que celles-ci:

1)       ne peuvent être introduites avant la confection du budget suivant, soit au mois de juillet de l’année en cours sauf exception, par exemple: gros travaux nécessitant une intervention communale ou prélèvement sur fonds de réserve;

2)       ne peuvent plus être introduites après le 31/12 de l’année en cours, en tous cas lorsqu’elles entraînent une augmentation de l’intervention communale.

À défaut d’avoir pu introduire une modification budgétaire en temps utile, le trésorier utilisera la rubrique «Observations» dans le compte pour justifier les dépassements de crédits.

Journée «Églises ouvertes 2012»

 

Le 3 juin 2012 de 10 à 18 h aura lieu la 5e édition de la Journée «Églises ouvertes». La Fondation demande à toutes les églises de Belgique d’ouvrir leurs portes au public ce jour là et d’organiser un événement tel que visite guidée, exposition, concert etc. À l’occasion de cette édition, tous les clochers sonneront à 14 h et les carillons joueront un Happy Birthday.

Les paroisses qui souhaitent y participer peuvent s’inscrire via le site www.eglisesouvertes.be. Leur événement sera repris dans la brochure éditée et distribuée à cette occasion. La participation est gratuite pour les membres de la Fondation. Les fabriques non membres paieront un droit d’inscription de 50 €.

Rappelons que la fondation Églises Ouvertes a pour but de créer un réseau d’églises ouvertes qui, en plus de leur fonction principale comme lieu de prière, cherchent à mettre en valeur le patrimoine religieux et accordent une attention particulière à l’accueil du visiteur en proposant, par exemple, une information de qualité.

Cette initiative mérite d’être encouragée et de s’y rallier.

Adaptation des fermages

Les commissions provinciales en Région wallonne, qui devaient se réunir dans le courant du mois de septembre, ne se sont toujours pas déterminées sur les nouveaux coefficients à appliquer aux fermages. Les représentants des preneurs et des bailleurs n’ont pu trouver un terrain d’entente. Seule la Province de Luxembourg a fait paraître les nouveaux coefficients.

Suite à une question parlementaire sur le sujet, le Ministre Lutgen a répondu: «Dans l’attente, il est conseillé aux propriétaires d’appliquer les fermages du triennat 2008-2010 à titre de provision» (réponse du 13/10/2011).