Actualités

Noël des Cathédrales : l'édition 2017

Veuillez trouver ci-dessous le programme des spectacles de l'édition de cette année à partir de la mi-décembre 2017 jusqu'en début janvier 2018.

Noël des Cathédrales


Les Sonneurs de Noël


Les nouvelles se bousculent ; celles d’aujourd’hui sont déjà vieilles demain… Dans le flot débordant et tonitruant, abasourdi, un veilleur se dresse ! Parviendra-t-il à faire entendre le chant de l’espérance ?


Le projet a été créé il y a douze ans. Au cœur de la ville dont tout le centre, durant un mois, est « colonisé » par des villages de Noël. La cathédrale est devenue, grâce aux « Nocturnales », un des cinq partenaires majeurs de « Liège, ville de Noël ». Pour ouvrir le sanctuaire dans la cité en fête et accueillir les visiteurs – 1,5 million de passants en ville ! – la cathédrale, une fois de plus, crée l’événement attendu chaque année.


La volonté de son initiateur, l’abbé Michel Teheux, est de centrer délibérément le spectacle sur le récit évangélique. Réécrit en poésie et en histoire mais restant proche du texte. « Rendre Noël à Noël » est devenu le slogan porteur de chaque création. Si le spectacle est destiné à tous, pratiquant ou pas, croyants ou pas (on estime que deux tiers des spectateurs sont peu familiers de l’Eglise !), le propos est bien de raconter l’événement fondateur pour annoncer le message dont il est porteur. Spectaculaire et féérique, la mise en scène séduit : elle reste cependant au service de l’annonce d’une histoire qui bouleverse le monde.


Pour faire cette « proposition », l’initiateur du projet fait encore appel à des professionnels du spectacle. « Ça parle » si on crée la surprise. Du vidéomapping qui fait danser le chœur du sanctuaire, des danseurs-acrobates aériens, un chameau articulé de six mètres de long et de plus de deux tonnes ou… des chevaux ou un ours polaire dans une cathédrale, c’est de fait inhabituel !


Les sonneurs de Noël


La nouvelle création - « Les sonneurs de Noël » - sera signée par Luc Petit, qui a déjà remporté de nombreux prix nationaux et internationaux. Magie, féérie sont les maîtres-mots de toutes ces créations. Car seule l’émotion fait passer, vivre et intégrer un message.


Dans un monde surinformé, comment faire entendre le message qui fonde notre vie ? Automates, danseurs et comédiens accompagneront le sonneur pour retrouver la cloche de Noël devenue silencieuse. Boîtes à musique magiques, danseurs acrobates aériens, échassiers s’uniront pour revitaliser le message à annoncer afin que tous deviennent la caisse de résonance de Noël.


Annoncer la Nativité


Depuis l’an dernier, l’Asbl Nocturnales, portée par le succès du « classique liégeois », a proposé le concept à d’autres lieux : les Noélies liégeoises se sont muées en « Noël des Cathédrales ». L’église Saint-Pierre à Bastogne, la Collégiale Sainte-Waudru à Mons et la Cathédrale Saint-Aubain à Namur ont accueilli la création liégeoise. Cette année, l’église de Marche, la Cathédrale de Tournai et l’église Saint-Jacques-sous-Coudenberg à Bruxelles s’unissent au projet. Nous présenterons dès lors deux spectacles : une nouvelle création et la reprise d’Anouki, l’ours polaire qui, au terme d’un parcours initiatique, avait découvert l’enfant de Bethléem et l’amandier en fleurs.


Les sonneurs de Noël



  • à Bastogne, du 7 au 10 décembre ;

  • à Mons, du 20 au 23 décembre ;

  • à Liège, du 27 au 30 décembre ;

  • à Namur, du 3 au 6 janvier.


Le Noël d’Anouki



  • à Tournai, du 15 au 17 décembre et du 21 au 23 décembre ;

  • à Bruxelles, du 27 au 30 décembre ;

  • à Marche, du 3 au 6 janvier.

  • Renseignements et prévente sur www.nocturnales.be (à Liège également à l’accueil de la Cathédrale). 


Michel TEHEUX


Source: article de la page 24 dans Eglise de Liège novembre-décembre 2017

Téléchargements :
   Article EDL nov-déc. 2017  (111 kb)
 « Nouvelle précédente  Toutes les nouvelles